Actualité

 

Depuis avril 2017 l’association Artiès, représentée par Anne Mangano et Marie Guillaume, participe au groupe de travail sur l’évaluation socio-économique des investissements immobiliers de l’enseignement supérieur.

La lettre de mission : evaluation socio-econonomique investissements immo ESR.pdf

Le groupe de travail, piloté par France Stratégie, est composé notamment de représentants du CGI (Commissariat Général à l’Investissement), du MESR (DGESIP et DGRI), de l’IGAENR, de la CPU, de l’association des DGS, de l’AVUF, de l’ARF, des ministères de l’économie et des finances de la transition écologique et solidaire, de la culture.

6 groupes thématiques ont été constitués :

  • Cohérence stratégique, scénario de référence, option de référence et de projet,
  • Analyse de la demande et quantification des utilisateurs,
  • Coûts d’investissement et de fonctionnement, recettes, analyse financière (représentation Artiès : Anne Mangano et Marie Guillaume),
  • Bénéfices directs et indirects (représentation Artiès : Alexia Martin et Nicolas Gaillard),
  • Le projet au sein du territoire,
  • L’évaluation de la méthode en pratique.

Le groupe plénier s’est réuni trois fois pour présenter l’avancement des groupes thématiques. Les travaux doivent s’achever début 2018.

 

MESRI

Comme chaque année, l’Artiès était invitée au séminaire des Ingénieurs Régionaux de l’Equipement organisé par le ministère.

Cette année il se tenait dans les locaux du rectorat à Montpellier, les 11 et 12 octobre 2017.

L’association Artiès était représentée par son président, Nicolas Gaillard qui était accompagné par Yves Correc, directeur général adjoint des services de l’Université de Montpellier.

Ce fut l’occasion d’échanger sur des sujets d’actualité (Plan d’investissement, RT/OAD, SPSI, dévolution du patrimoine, valorisation du patrimoine, récupération de la TVA sur les projets…) à la fois avec les ingénieurs régionaux de l’équipement et les responsables du ministère (Guillaume Decroix, Simon Larger, Isabelle Oger ) et leurs collaborateurs.

 

 

 

Les 21 et 22 septembre 2017 a eu lieu le séminaire de l’assemblée des directeurs des SI de l’enseignement supérieur et la recherche.

A la demande du bureau de l’association, l’Artiès était représentée par Yves Correc, directeur général des services adjoint  de l’Université de Montpellier. Il était accompagné par deux autres membres de l‘association : Jean-Marc Perrin, Directeur-adjoint du Patrimoine Immobilier et Philippe Simonin, Chef du Service Stratégie Gestion du Patrimoine.

 

Le diaporama de la présentation : Prsentation ARTIES Sminaire ADSI sept 2017 v3.pdf

 

Présentation du séminaire

« La donnée comme socle d’une transformation durable »

Le développement massif des usages numériques engendre de multiples transformations dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Certaines transformations passent et d’autres s’ancrent. Et toutes reposent sur une meilleure consolidation, exploitation, diffusion de l’information, avec comme socle commun la donnée. Cette donnée est au coeur de toutes les attentions : production, protection, ouverture, analyse massive. Elle constitue un vivier dont la potentialité demande toujours à être davantage exploitée, à des fins stratégiques et durables.

Dans ce cadre, et à l’occasion de son 5ème séminaire annuel, l’A-DSI association des Directeurs des systèmes d’informations des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche s’intéressera aux enjeux qui émanent du lien de plus en plus fort existant entre patrimoine matériel et immatériel.

Les 21 et 22 Septembre 2017, l’A-DSI réunit en effet ses adhérents à Montpellier et associe à cet évènement les acteurs nationaux de la communauté tels que la Conférence des présidents d’universités, le Ministère, les opérateurs du système d’information, et l’association des Directeurs de patrimoine.

L’A-DSI est une association professionnelle qui oeuvre au plan national auprès des instances de la communauté. Elle est impliquée dans les réflexions structurantes et veille à la prise en compte permanente des enjeux liés aux systèmes d’information et au développement du numérique dans les stratégies nationales.